106  0 106 06h50-29.05.24

Veuillez installer Shockwave et Adobe Flash Player. Si vous utilisez Google Chrome, il faut autoriser le contenu Flash du site dans les paramètres


Home
News
Members
Sponsors
Forum
Scene News
Team
Results
Awards
Event
History
Demos
Servers
Download
Gallery
Press
Contact

Abonnement Gamoniac


 

 
  Los Llorones 213 : 07
3
4
Alcyone
Goldenaura
Scene RL : entretien avec MayKo

Aujourd'hui, nous sommes allés à la rencontre de MayKo, un nouveau prodige qui a commencé à percer sur la scène Rocket League.


 

JuliaN : Bonjour à toi. Pourrais-tu te présenter et résumer ton parcours professionnel/étudiant ?

MayKo : Bonjour. je me nomme Fabio Pistoresi, j’ai 16 ans, je suis actuellement en formation en développement informatique et je suis semi-pro ("bubble") sur le jeu Rocket League.

JuliaN : Depuis quand le jeu vidéo est-il pour toi une passion ? Quels ont été tes jeux préférés ou de prédilection ?

MayKo : Les jeux sont pour moi une passion depuis l’âge de 5 ans avec un opus nommé "Counter Strike", qui a été mon tout premier jeu vidéo.

Ensuite, j’ai découvert Rocket League en 2014 sur la chaîne de Tequilaz et le jeu m’a tout de suite plu...J’ai alors eu l’ambition de devenir pro dessus.

JuliaN : Tu évolues au plus haut au niveau actuellement sur Rocket League. Mais certains ne te connaissent peut–être pas encore. Peux-tu ainsi rappeler ton palmarès récent ? (lans, compétitions online)

MayKo : Cette année 2023 a été plutôt révélatrice et bénéfique pour moi. J’ai commencé avec ma première lan au mois de janvier, à savoir les URBAN SERIES, avec mes coéquipiers Flashone et Delone75. durant lesquels nous avons pu atteindre les 1/4 de finale.

MayKo aux URBAN SERIES

J'ai participé à une seconde édition des URBAN SERIES avec d’autres personnes, à savoir RoMaX et Lew, avec qui nous avons réussi à battre le mix constitué de Ekon, Kerian et Saizen. C’est aussi la première édition où j’ai reussi à me hisser en demi-finales.

J’ai aussi participé à quelques tournois comme celui de la SPM Corp (1er), le Rising Star Odyssey (top 16) ou encore l'évènement The Rendez-Vous (top 16).

Dernièrement, j'ai pu faire une troisième fois les URBAN SERIES (nous avons été jusqu'en 1/2 finale) et une lan que nous avons remportée à Marseille (The Road).

MayKo lors de l'évènement The Road

JuliaN : Durant l’année 2023, si je ne me trompe pas, tu as notamment évolué sous les tags Cicadas Gaming, MMG et Tengu. Pourquoi avoir rejoint précisément ces formations ?

MayKo : C’est exact. J’ai rejoint la Tengu en octobre 2022, c’était ma première véritable structure, avec un encadrement et de vraies ambitions. Je m’y suis vite attaché et j’ai donc rejoint leurs rangs durant 1 an au total. J’y ai passé de très bons moments et je les remercie encore.

Par la suite, j'ai rejoint Cicadas Gaming, qui a été pour moi la meilleure structure que j’ai pu avoir, autant sur le point de vue de l'effectif que sur l'aspect personnel. Elle m’a apporté énormément, j'ai eu l'opportunité de m'améliorer et et je les remercie pour l’aide qu’ils ont pu me fournir. C’est aussi avec cette structure avec laquelle j’ai pu réaliser les principaux résultats cités ci-dessus.

Nous avons quitté la structure d'un commun accord au bout de 6 mois, et nous sommes décidé d'évoluer sous le tag MMG.

JuliaN : Selon toi, jouer en random est-il un frein à la progression par rapport à ceux évoluant dans des équipes structurées ?


MayKo : Je pense qu’il y’a des avantages et des inconvénients des deux côtés, mais que les deux sont  en réalité de bons apports complémentaires pour une progression à moyen ou long terme.
 
JuliaN : As-tu un entraînement spécifique ? As-tu encore le temps de jouer pour le fun ?

MayKo : Je n’ai pas réellement d'entrâinement spécifique. J’ai été coaché plusieurs fois auparavant, en particulier par Gil.2.

Concernant l'aspect fun, j’ai encore le temps de jouer pour m’amuser, j’essaye de ne pas me forcer sur certaines sessions de jeu où je ne me sens pas dedans, et je joue en ligne avec mes amis en workshop sur des maps plutôt "chill".

JuliaN : Quelles sont les personnes qui t'ont le plus aidé dans ta progression et dans ton épanouissement de joueur Rocket League ?

MayKo : Principalement, j’aurai tendance à dire ma famille et mes proches. Ils m’ont beaucoup soutenu depuis le début et surtout en tant qu’apport mental. 

Mais il faut aussi souligner le travail que mon ancien fondateur à la Tengu a pu faire, à savoir Xiao. Il m’a beaucoup aidé durant les périodes où je ne trouvais plus l’envie de jouer, et m'a poussé à remonter la pente. Je le remercie pour cela.

En ce qui concerne le niveau de jeu à proprement parler, il faut évoquer le rôle des coachs avec qui j’ai pu travailler, et tous les teammates avec qui j’ai pu évoluer, normament Mozzarella et GiuK, mais aussi Lew et RoMaX, qui m’ont tant appris. C'est grâce à eux que j'en suis là, merci à eux.

JuliaN : D’après toi, c’est quoi la différence entre un joueur quelconque et un joueur semi-pro/pro à Rocket League ? Quelles sont les compétences ou les capacités requises pour atteindre un tel niveau ?

MayKo : Pour atteindre un niveau élevé sur un jeu comme Rocket League, il faut travailler davantage et jouer beaucoup au jeu pour avoir une certaine régularité. Il faut aussi être fort mentalement et ne jamais lâcher !

Classements saisonniers sur RL

JuliaN : Quels objectifs personnels souhaites-tu atteindre dans le sport électronique ?

MayKo : Mon but avant tout est de devenir joueur professionnel et de pouvoir vivre de ma passion, cela me suffira amplement.

Mais si on parle d'objectif sur le long terme, je souhaiterais comme tout le monde remporter un titre de Champion du Monde.

JuliaN : Que penses-tu des dernières mises à jour apportées par le développeur ?

MayKo : Selon moi, depuis qu’Epic Games a racheté la license, le jeu ne vit plus autant qu’avant : peu de mises à jour (du moins une toutes les saisons hormis pour sortir des voitures et des boosts), problèmes de ping/loss sur les serveurs, multiplication des attaques par DDOS, flambée du wintrading....

Cela va faire bientôt  2 ou 3 saisons que ces problèmes perdurent, et toute la communauté en a marre qu'Epic Games préfère écouter la communauté Fortnite que la nôtre.

JuliaN : Je te laisse le mot de la fin.


MayKo : Merci pour cet entretien et pour cette opportunité de nous laisser la parole.


Twitter : https://twitter.com/MayKooRL
Twitch : https://www.twitch.tv/maykojackson/
Instagram : https://www.instagram.com/mko_rl

Posted by : JuliaN | The 10/03/2024

AutorComment
- No comment -








banner