38  0 38 13h50-17.02.19

Veuillez installer Shockwave et Adobe Flash Player. Si vous utilisez Google Chrome, il faut autoriser le contenu Flash du site dans les paramètres



Home
News
Members
Sponsors
Forum
Scene News
Team
Results
Awards
Event
History
Demos
Servers
Download
Gallery
Press
Contact

Abonnement Gamoniac


 

 
  Brainless03 : 02
  Restart ESC03 : 00
3
2
KJunction
ParaSite
Interview LAN : GGLAN Brest

Aujourd'hui, nous sommes allés à la rencontre de l'un des responsables de l'évènement GGLAN, ce dernier ayant bien voulu répondre à nos questions.


JuliaN : Tout d'abord, pourrais-tu te présenter brièvement ?

Garitos : Bonjour, Je m'appelle  Sullyvan "Garitos" YONNET, je suis principalement joueur Starcraft 2 pour la formation GamersLeague et suis pour cette occasion l'un des organisateurs de la GGLAN.

JuliaN : Depuis quand le jeu vidéo est-il pour toi une passion ? Pourquoi évoluer sur un RTS, alors que d'autres opus sont davantage médiatisés ou porteurs ? Je parle de CSGO, Call of Duty ou League of Legends par exemple.

Garitos : Depuis mon enfance, je suis attiré par les jeux vidéo et plus particulièrement par SC1, sur lequel je jouais en famille. Donc c'est tout naturellement que j'ai évolué sur SC2 de façon occasionnelle. Puis, j'ai découvert l'esport avec
Ponf&Thud, ce qui m'a donné l'envie de faire du multijoueurs.

JuliaN : Peux-tu nous parler de la GGLAN et de son histoire ?

Garitos : GGLAN était au départ une équipe avec des joueurs amateurs sur Brest. Comme la plupart des joueurs, ils ont cherché à faire des lans pour le fun et ainsi comparer leur niveau.

Seulement voilà, il y a un hic : sur Brest, il n'y a que deux lans par an ! Ils ont cherché à organiser des lans pour leur permettre de participer à d'autres lans sans quitter Brest. Puis, certains membres ont commencé à manquer de temps, ce qui a un peu divisé l'équipe. Ainsi, GGLAN s'est concentré, pour le plus grand plaisir des joueurs, sur l'organisation d'évènements esportifs.

JuliaN : La prochaine édition de la GGLAN aura lieu au mois de Février. Où se déroule-t-elle ? Combien prévois-tu de participants ? Quels sont les tarifs en vigueur ? Quels seront les jeux proposés ?

Garitos :
La
GGLAN se déroulera à Brest au sein de l’école Brest Open Campus, qui nous prête leurs locaux pour l'occasion.

J’espère atteindre la quinzaine de participants sur SC2 et une dizaine d’équipes sur Counter Strike Global Offensive. Le prix d'entrée est de 25€ avec deux repas (hamburger-frites et barbecue-frites).

JuliaN : As-tu déjà une répartition précise des dotations (lots et cashprize) à nous communiquer ?


Garitos :
À l'heure où je te parle, je n’ai pas encore de répartition précise. Cela va dépendre du nombre d'inscrits. Le cashprize total sera de plusieurs centaines d'euros.

JuliaN : D'après toi, quel est l'aspect le plus délicat dans l'organisation d'un évènement LAN comme la GGLAN ? As-tu un conseil à donner à ceux qui voudraient se lancer dans ce type de projet ?


Garitos : Le plus compliqué dans l'organisation d'un tel évènement, c'est la recherche de la salle. En effet, il faut trouver un partenaire qui fournit une salle avec des chaises, des tables, l'électricité et une connexion Internet.

Ensuite, on cherche à équilibrer le prix d'entrée : il est nécessaire de proposer un prix attractif aux participants, tout en nous laissant une marge dans le but d’investir dans le matériel (switchs, câbles...).

Et enfin il faut se lancer ! C’est en marchant qu’on apprend à marcher. Il nous a fallu au total 8 évènements pour stabiliser notre modèle économique et technique.

Évidemment, ceci est simplement une base de travail, il faut affiner par la suite. Par exemple, l’espace varie en fonction de la taille des tables ; la puissance électrique varie en fonction du PC ; et la bande passante varie en fonction du jeu proposé.

De plus, nous avons travaillé afin de mettre en place une protection sur le réseau (un pare-feu).

Mais, en ce qui nous concerne, nous avons une difficulté supplémentaire. La ville de Brest est excentrée par rapport au reste du territoire. Il est compliqué de faire venir les joueurs n'habitant pas dans la région. Alors nous comptons sur la communauté et sur le côté "player friendly" de nos évènements.

JuliaN : Il y a quelques années, nous disions que le jeu StarCraft II allait mourir sur la scène coréenne et que cela allait avoir un impact réel sur la communauté internationale. Pourtant, les équipes européennes/américaines et les tournois sont toujours là. Quelle est ton opinion ?


Garitos : Je pense que cela a été un coup dur pour SC2, qui a perdu des sponsors et des équipes-clés (
KT, SKT ...). En Europe, la scène a été plutôt préservée, alors qu'en Corée, la perte de grandes "figures" a incité beaucoup de joueurs à abandonner SC2. Le niveau coréen a aussi baissé. Toutefois, le passage en F2P (free to play) et l'arrivée du WarChest sont des élements qui pourront compenser.

JuliaN : Passons à une question plus personnnelle. Quels sont tes joueurs SC2 et CSGO préférés ?

Garitos : Je dirai que sur HOTS, c’était
DARK, car il m'a beaucoup aidé à progresser avec son style de jeu atypique. Sans aucune originalité, je peux aussi  citer le nom de Serral car c'est un joueur macro et qu'il est européen.

JuliaN : Par tradition, tu as le dernier mot.


Garitos :
Merci à toi pour cet entretien. Et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.


Site Web associé : www.gglan.fr
Twitter : https://twitter.com/GGLanBrest / https://twitter.com/GaritosSc2
Facebook : https://www.facebook.com/GGLANBREST/
Discord : https://discordapp.com/invite/mApqnDW

Posted by : JuliaN | The 19/01/2019

AutorComment
- No comment -









banner