39  0 39 04h41-24.09.18

Veuillez installer Shockwave et Adobe Flash Player. Si vous utilisez Google Chrome, il faut autoriser le contenu Flash du site dans les paramètres



Home
News
Members
Sponsors
Forum
Scene News
Team
Results
Awards
Event
History
Demos
Servers
Download
Gallery
Press
Contact

Abonnement Gamoniac


 

 
  Platoon 103 : 04
  Platoon 3 04 : 01
3
2
DarknessS
Redshift
Interview LAN : Ph@raonique #20

Aujourd'hui, nous sommes allés à la rencontre du responsable de l'évènement LAN Ph@raonique #20, ce dernier ayant bien voulu répondre à nos questions.


JuliaN : Tout d'abord, pourrais-tu te présenter brièvement ? Quels rôles occupes-tu au sein du staff ? Comment as-tu découvert l'univers des jeux multijoueurs ?

Teos : Bonjour JuliaN, moi c’est Teos, j'ai 43 ans (on ne rigole pas, merci) et suis le  président de l’association Les Ph@raons. Je m’occupe de la gestion des tournois, de la recherche de partenaires....
J’ai découvert les jeux "multijoueurs" dans les salles d’arcade, quand nous faisions des mini-tournois sur Street Fighter 2.

JuliaN : Décris-nous un peu la structure de ton organisation, son historique, ses objectifs...


Teos : Créée en 2003 par Grégory "Ramses" Cerou, l’équipe [Ph@raon] réunit plusieurs joueurs sur le jeu Counter-Strike. Une obligation : porter le nom d’un pharaon ayant régné pour intégrer l’équipe, et présenter ce pharaon dans sa fiche de candidature.
Début 2005, le jeu massivement multijoueurs World of WarCraft débarque en France. C’est tout naturellement que certains membres de l’équipe décident de découvrir ensemble ce nouvel univers. Rapidement, une guilde est créée sur le serveur Sinstrallis (côté Alliance).

L’envie d’être davantage que "des pixels à l’écran" ou des "voix dans nos casques"  est très forte. Après avoir partagé quelques merguez autour d’un
barbecue estival, nous avons décidé, en 2006, d’organiser des LANs dans la Drôme.

En Septembre 2007, l’association Les Ph@raons voit le jour ; ceci dans le but d’avoir une structure stable pour l’organisation des LANs, mais aussi de disposer de sections de jeux "online", de serveurs vocaux...

JuliaN : Où se trouve l'évènement ? Quand aura-t-il lieu ?


Teos : Notre prochain évènement aura lieu du 3 au 5 Août 2018 dans la commune d’Allex dans la Drôme (près de Valence).

Affiche promotionnelle

JuliaN : Dis-nous en davantage sur les inscriptions. Combien prévois-tu de participants au total ? L'entrée est-elle payante ? Dans ce cas, quel est le tarif pour les joueurs, les managers et les spectateurs ? Quels sont les jeux représentés pour cette édition ?

Teos : Au départ, pour une LAN estivale, nous souhaitions entre 30 et 40 participants. Toutefois, la publicité sur les différents réseaux sociaux ou sites spécialisés a porté ses fruits : nous devrions accueillir entre 60 et 80 participants au final.

Le prix d’entrée est fixé à 5€ si vous ne souhaitez participer qu’à la partie "jeux consoles", sinon il est 10€ en pré-vente pour l'ensemble de la LAN (et 15€ sur place). L’entrée est gratuite pour les managers et les visiteurs.

Le tournoi principal sera bien entendu sur Counter-Strike Global Offensive, mais nous planifions d'ores-et-déjà des tournois sur Trackmania Nations, Dota 2, Team Fortress 2.
Nous aurons un espace "consoles", avec un coin réservé aux jeux tels que Street Fighter, Tekken....et un espace dédié aux joueurs nostalgiques, avec de vieilles consoles en libre-service (des tournois seront aussi organisés dessus).

JuliaN : D'après toi, quel est l'aspect le plus délicat dans l'organisation d'un évènement LAN ?
As-tu un conseil à donner à ceux qui voudraient se lancer dans l'aventure ?


Teos : L’aspect le plus délicat : le facteur humain sans hésiter. En amont, il faut imaginer que nous recevons des dizaines de messages par jour, quasiment toujours les mêmes d'ailleurs (les questions portent sur les dates, le lieu de l'évènement...),  alors que nous avons établi un règlement et une FAQ pour que les joueurs puissent avoir des réponses rapidement.

Le jour J, il s'agit de gérer des gens qui quittent la salle pour aller se chercher à manger par exemple, alors que c’est à eux de jouer.

Le conseil : il faut s’entourer d’une bonne équipe ; et il faut prévenir ses bénévoles qu’organiser une LAN c’est un travail de longue haleine (trouver des lots, préparer  les serveurs, répondre aux joueurs).

Le jour de l’évènement c’est souvent le plus simple si on a bien préparé un amont. C’est beaucoup de boulot et les bénévoles sont motivés pour une ou deux LANs,  puis après disparaissent (et c’est hélas du vécu).

JuliaN : As-tu déjà une liste précise des dotations à nous communiquer ?


Teos : Je n’ai pas une liste complète, car souvent nous en récupérons le dernier jour. Je vais dire qu’on a un magnifique routeur Zyxel Gaming à faire gagner, beaucoup de lots de la part d’Ubisoft, rt des goodies de folie (aussi bien sur des jeux que sur des séries TV). Pour te donner une idée, j’ai une pièce dont la moitié est occupée par les lots. Une chance que ma femme soit aussi dans l’association et qu’elle supporte le "bordel temporaire".

JuliaN : Par tradition, je te laisse le mot de la fin.

Teos : Merci beaucoup pour ce petit entretien, c'était sympathique. Je dirais juste aux joueurs et joueuses qu’ils sortent un peu de chez eux et aillent en LAN. Là, ils vont découvrir le plaisir de jouer ensemble ; passer le cap des pixels pour enfin découvrir avec qui vous jouez est primordial. Croyez-moi, vous ne serez pas déçus  et je vous assure que vous vous amuserez beaucoup.


Site Web associé : https://clan-pharaon.com/
Twitter : https://twitter.com/lanpharaon?lang=fr
Facebook : https://www.facebook.com/LANPharaon

Posted by : JuliaN | The 23/07/2018

AutorComment
- No comment -









banner